Incroyable : les salaires dans cet établissement public sont à couper le souffle

Incroyable : les salaires dans cet établissement public sont à couper le souffle

En France, il existe une structure publique qui rémunère gracieusement ses collaborateurs. Bien qu’elle soit peu connue, les chiffres afférents s’avèrent éloquents. Etat des lieux !

Des salaires inédits dans cet établissement public français

La France dénombre plusieurs organismes publics utiles. Parmi ces structures-là, il y a notamment celle proposant une rémunération moyenne de près de 6 600 € par mois. Il faut reconnaître que ses agents sont mieux lotis. Or, des citoyens ignorent encore l’existence de cet établissement.

Selon un rapport établi par cet établissement public, le salaire moyen brut de ses agents se chiffre à 78 900 € pour l’année 2022(avant l’entrée en vigueur des nouveaux statuts). Cela correspond à environ 6 575 € brut par mois, soit 5 129 € net. La rémunération la plus moins élevée au sein de cette structure s’élève à 32 978 € brut par an, soit 2 748 € brut par mois (2 144 € net).

Toujours dans cet établissement public méconnu, le salaire moyen le plus élevé se chiffre à 139 884 € brut par an, soit 11 657 € brut par mois (9 092 € net). En clair, il s’agit d’un ratio de 4,24 € entre la rémunération moyenne la plus haute et la rémunération moyenne la plus basse.

Vous l’aurez compris, cette structure publique qui rémunère généreusement ses agents s’avère être l’Agence Française de Développement (AFD). D’après le Service-public.fr, les missions de cette structure sont de « lutter contre la pauvreté » et de « favoriser le développement dans les pays du Sud ». « Au moyen de subventions, de prêts, de fonds de garantie ou de contrats de désendettement et de développement, elle finance des projets, des programmes et des études et accompagne ses partenaires du Sud dans le renforcement de leurs capacités ».

Le site internet de l’AFD précise que 21 CDI sont actuellement à pourvoir à Paris dans lequel se trouve son siège social.

De nombreuses primes et gratifications versées aux collaborateurs de l’AFD

En plus de cette rémunération alléchante, les agents de l’AFD bénéficient de nombreuses primes et gratifications. Citons, par exemple, la prime de vacances octroyée chaque mois. Notons également la gratification de fin d’année versée fin décembre. Celle-ci représente 1,4 fois le montant du salaire de base. Sans oublier la prime de fonction ainsi que la prime de performance.

Parus au Journal officiel, les statuts du personnel de l’AFD indiquent que d’autres éléments de rémunération peuvent être définis au sein de cette structure publique. En vigueur depuis le 1er janvier 2023, ceux-ci attisent la colère des représentants des salariés. Et, ces derniers ont déjà saisi le Conseil d’Etat. En raison, plusieurs acquis sociaux ont disparu pour les nouveaux entrants. Citons notamment le supplément familial qui accorde à chaque salarié une prime par enfant dont le montant dépend de l’indice de l’agent.

Selon le baromètre de l’AFD (publié en 2018), plus de la moitié des Français ignorent l’existence de cette structure publique. Or, celle-ci comptait 2 706 agents au 31 décembre 2022. Près de 56% des collaborateurs sont des femmes. L’âge moyen s’établit à 43,9 ans (sexes confondus).

Café Sauvage est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

CAFÉ_SAUVAGE_logo_icon_FAV
L'équipe de Rédaction

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *