Différence entre SCPI et OPCI quel investissement choisir 

Différence entre SCPI et OPCI : quel investissement choisir ?

Les SCPI et les OPCI appartiennent à la même famille : celle de la pierre papier. Concrètement, c’est un type de placement immobilier qui passe à travers une société de gestion. Si leurs acronymes se ressemblent beaucoup, leurs spécificités et leurs domaines d’investissements restent différents. Explications.

Les points communs des SCPI et OPCI

Il faut d’abord comprendre que les SCPI et OPCI sont tous deux, des organismes de placement collectif en immobilier. Ce sont donc des sociétés qui achètent et gèrent des actifs immobiliers, que chaque investisseur pourra acquérir sous forme de parts. C’est l’organisme qui détient donc « la pierre » et qui va utiliser le placement pour l’achat d’immeubles de natures diverses. Le but étant évidemment de faire fructifier l’épargne. Pour les deux cas, l’investisseur n’a pas à s’occuper des problèmes courants de gestion puisque c’est l’organisme qui est en charge de tout (recherche locataire, gestion des loyers, etc.).

Autre similitude : leur accès simplifié puisque le ticket d’entrée est nettement plus accessible qu’un achat immobilier direct auprès d’un particulier. D’ailleurs, les deux placements donnent accès à des immobiliers professionnels dont les loyers sont souvent plus élevés que les immobiliers résidentiels. Vous l’aurez compris, la diversification est également un point commun qu’ils partagent, car tous deux permettent d’investir dans différents types de biens immobiliers.

Ce qui diffère les SCPI et OPCI

C’est la composition de l’actif qui fait toute la différence entre les deux placements. Effectivement, un SCPI réserve tout le placement dans l’immobilier alors que l’OCPI propose une composition plus diverse. Les 60 % maximum iront dans l’immobilier, mais le reste implique environ 30 % d’actifs financiers (actions ou obligations) et 10 % de liquidité. L’OCPI est donc « plus liquide » que la SCPI. L’avantage, c’est que si l’épargnant souhaite céder ses parts, la société de gestion dispose d’un délai de deux mois pour lui verser les capitaux. L’inconvénient par contre, c’est que ce type de placement est plus volatile.

Autre différence : la fiscalité. Les OPCI sont moins taxés, car soumis au flat tax de 30 %. Les SCPI quant à elles, sont soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des revenus fonciers. Les plus-values de la vente de parts sont également imposables.

Quel investissement choisir entre SCPI et OPCI ?

Malgré son aspect plus liquide, l’OPCI n’a pas encore réussi à convaincre les investisseurs du fait de sa forte volatilité et donc, de ses risques plus élevés. Raison pour laquelle les SCPI sont encore indétrônables. De plus, il plait principalement aux investisseurs qui souhaitent se concentrer sur l’immobilier, gage d’une certaine sécurité.

Mais attention, bien qu’investir dans une SCPI est plus rassurant que dans une OPCI, elle reste risquée si vous faites les mauvais choix. Pour vous faire accompagner dans cette démarche, faites confiance à Portail-SCPI, une agence riche d’une dizaine d’expériences et qui a déjà pu conseiller 5 000 clients dans ce secteur. Ce formulaire ci-dessous vous permettra d’être en contact direct avec l’un de leurs conseillers.

Café Sauvage est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

CAFÉ_SAUVAGE_logo_icon_FAV
L'équipe de Rédaction

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *